Facebook Youtube

Equipe complète

Information importante pour la catégorie minimes U12

Notre équipe U12 est actuellement complète, il ne nous est malheureusement plus possible d’accueillir de nouveaux enfants. En cas de questions ou d’intérêt, merci de contacter le responsable d’équipe ou le président avant de vous présenter à un entraînement. Merci de votre compréhension!

Bienvenue sur le site du Marin Basket Club!

Bienvenue sur le site du Marin Basket Club!

Présent depuis plus de 30 ans dans la région de Neuchâtel, notre club entretient la formation et la relève des jeunes joueurs dans ce sport d’équipe. Notre club est composé d’équipes de seniors, de basket plaisir (nouveau en 2015), de Benjamins U14, de Minimes U12 (mixte), écoliers U10 (mixte), Colibris U8 (mixte), ainsi qu’une initiation au basket pour les tous petits.

Si vous désirez faire découvrir ce sport à votre (vos) enfant(s), vous pouvez vous présenter aux entraînements qui ont lieu au CSUM de Marin-Epagnier.

Trouver les salles | Horaire des entraînements

Journées fédérales mini-basket 2017 à Bülach (ZH)

Cadre général

Selon une coutume établie, les journées fédérales mini-basket se déroulent chaque année au début juin. Ces journées viennent cloturées la saison de mini-basket par un tournoi national. Ce tournoi se déroule sur deux jours pour les moins de 12 ans (U-12) et de 10 ans (U-10) et sur un jour pour les moins de 8 ans (U-8). Cette année, les journées fédérales se sont tenues dans la charmante bourgade de Bülach qui se trouve à une vingtaine de kilomètres de Zürich. L’organisation des journées fédérales est toujours confiée au club local. Pour l’occasion, c’est « Pro Basket » qui s’en est chargé avec l’appui de la fédération de basketball « Swissbasketball ». Et quelle organisation ! La grande classe, tout était réglé comme du papier à musique. Un document de référence résumait toute l’organisation et les règles encadrant le tournoi. Les U-12 jouaient à la Kantonsschule et les U-10/U-8 au Sportzentrum Hirslen. Les repas se prenaient à la Kantonsschule. La nuit, ou les quelques heures de sommeil…, du samedi au dimanche se déroulait dans le Zivilschutzanlage de Bülach (les abris de la protection civile pour les non-initiés). Des bus et leurs chauffeurs, au nombre de trois, assuraient la liaison entre les abris PC, la Kantonsschule et le Sportzentrum Hirslen. Bus à l’heure, repas excellents, encadrement disponible, engagé et super sympa, grillades pour sustenter les nombreux parents ayant fait le déplacement, tout était parfait. Les passionnés de foot ont même eu la chance de pouvoir visionner la finale de la champions league dans le Sportzentrum : fan-tas-tique ! La cérémonie de clôture a réjouit les petits et les grands grâce au spectacle offert par un virtuose du basket. Celui-ci,  capable de manger un yoghourt avec un ballon de basket tournant sur sa cuillère, maîtrisait la balle comme un écolier maîtrise son hand-spinner !

Le tournoi des U-10 des coachs Novelli et Amez-Droz

Vécu de l’intérieur, le tournoi des U-10 ne peut se résumer aux matchs joués contre Fribourg Olympic, Starwings Basel et Liestal Easybasket. Emilie Leuba, Johan Overstoltz, Mila Benjak, Ethan Beiner, Sean Grand-Guillaume Perrenoud, Naïan Amez-Droz, Andrea Novelli, Simon Novelli, Loé Ruegger, Aziz Gouider, Aloïs Ducraux et Fabio Pagnamenta ont vécu une belle aventure d’équipe dans une région méconnue de notre beau pays. Beaucoup ont fait le déplacement à Bülach en voitures, d’autres comme Fabio, Naïan, Johan et Aziz sont venus en train. Fabio et Naïan ont pu constater que les trains partent toujours à l’heure ! En effet, au changement de train en gare de Berne, Laurent, mon grand-frère qui faisait le trajet avec nous, a décidé d’aller chercher quelques donuts dans le hall de la gare de Berne. Malheureusement, ses talents de coureur ne lui ont pas permis d’arriver au train avant le verrouillage des portes…Top-Kader der SBB ou pas, on reste sur le quai la même chose lorsque l’on arrive en retard…comment dit-on déjà, « pour tous sans privilèges ! » 😉

Nous sommes arrivés à Bülach Hirslen à 12h20 et notre premier match contre Starwings s’est tenu à 13h. Malgré une défaite 6 périodes à 1 – on joue 6×5 minutes en U-10 et la victoire revient à l’équipe qui a gagné le plus de périodes indépendamment du score – les graines de champion-ne-s du MBC n’ont pas démérité mais n’étaient pas complètement dans le match, manquant de combativité, de réalisme et de précisions dans les passes. De l’autre côté, Starwings disposait d’un joueur, Ivan Donati, ayant marqué le 80% des points de son équipe et que nous n’avons pas su contenir.

Le deuxième match contre Fribourg Olympic réserva un peu le même scénario, nouvelle défaite 6-1, contre une équipe un peu plus homogène mais disposant également d’un joueur hors norme capable de faire la différence à lui seul.

La partie sportive terminée, s’en suivi le repas, la prise de possession de nos lits dans l’abri PC puis la soirée Champions league ! Même si nous n’étions majoritairement pour la Juve, nous étions tout de même heureux pour le Real du fantastique Cristiano Ronaldo…encore un joueur capable de faire la différence à lui tout seul !

La nuit dans les abris a été un court moment de sommeil mais un beau moment de rigolade. Nous disposions de trois étages avec les U-12 de Marin du coach Raphaël Imer. Après une belle bataille d’oreillers et quelques haussements de voix pour obtenir le silence, les enfants et les accompagnants Damien Beiner, Cédric Leuba, Igor Novelli, Raphäel Imer et le soussigné ont enfin trouvé le sommeil. Les coachs de Fribourg Olympic ont d’ailleurs prétendu que les accompagnants du MBC s’étaient endormis avec les enfants…ça restera une légende !

Diane à 6h15 (merci Fribourg !), déjeuner à 7h30 à la Kantonsschule puis…un vide jusqu’au premier match du dimanche planifié à 11h30…on aurait pu dormir…ou pas ! Alors pas ! Pour patienter, nous avons décidé de profiter de la magnifique piscine du Sportzentrum Hirslen. Bien encadré par les quatre papas présents, les U-10 du MBC s’en sont donnés à coeur joie avec des sauts depuis le plongeoir des trois mètres, des sauts périlleux au un mètre, des traversées de bassin, des descentes au toboggan, etc… un beau moment de partage et de teambuilding. L’équipe était prête pour affronter à nouveau…Starwings ! Et cette fois-ci, la rencontre n’avait pas du tout la même physionomie que celle de la veille. Le fighting spirit était de retour ! Les 12 marinois étaient soudés, engagés, précis et capable, à l’image d’Ethan Beiner, de limiter le rendement offensif du jeune Donati. Malgré ce bel engagement, la défaite sportive 4-2 n’a pas pu être évitée…mais quel combat et la victoire du collectif et de l’état d’esprit était bien du côté de Marin.

Après le repas de midi, s’est tenue le dernier match contre Liestal. Présentant une défense de fer, le premier bloc de 4 joueurs, sur 12 qui composent l’équipe, a réussi à l’emporter 6-0, le deuxième bloc a également gagné 2-0 grâce à un tir réussi par Simon Novelli au buzzer ! La troisième période a été perdue 4-1 mais avec les honneurs. Marin menait donc 2 périodes à 1 à la mi-temps. La quatrième période a été gagnée 13-0 nous portant à 3 périodes à 1. La cinquième période s’est soldée sur le score de 7-2 pour Liestal. Revenu à 2 périodes à 3 à l’entame du dernier sixième, les coachs ont pris l’option de refaire jouer le premier bloc qui avait commis un sans faute jusque là et offrait ainsi les meilleurs chances de pouvoir enfin remporter une victoire d’équipe dans le cadre de ces journées fédérales. Le choix a été payant au niveau du score car la période fut gagnée 13-0 et le match remporté 4 périodes à 2 pour Marin. On ne dira pas que ce choix sportivement compréhensible a en fait été une erreur réglementairement parlant car dans cette catégorie un joueur ne peut jouer qu’une période de plus que le joueur ayant le moins joué. Avec 12 joueurs dans l’effectif, Marin n’avait d’autre choix que de refaire jouer le dernier bloc à l’entame de la sixième période afin que chaque marinois joue deux périodes chacun…alors que nos adversaires, qui ont fait le déplacement à 8-9 ou 10, pouvait à loisir faire jouer leurs leaders durant 3 périodes. Un règlement qui n’avantage pas les équipes avec un effectif complet comme celui des U-10 de Marin… mais le règlement reste le règlement… On ne retiendra bien évidemment pas ce couac de fin de tournoi mais les magnifiques souvenirs laissés lors de ces deux journées si bien organisées et si bien encadrées !

C’est l’occasion ici de remercier l’ensemble des acteurs de ces journées : le président de « Pro Basket » Wilhem Pfeiffer, Pierro Andretta de Swissbasketball, Olivier Schott responsable du mini-basket au sein de Swissbasketball, Igor Novelli co-coach des U-10, Damien Beiner et Cédric Leuba qui nous ont accompagné, les parents, les arbitres et nos jeunes qui ont été fantastiques ! Vivement les journées fédérales 2018 qui devraient se dérouler à Berne.

Jérôme Amez-Droz

M B C–Solothurn 2 85-57 (43-35)

Victoire, avec la manière …

Lorsque, avant que le dernier coup de sifflet ne soit donné, les Marinois se congratulèrent, ils ont manifesté leur joie et leur satisfaction d’avoir accompli une sacrée belle performance contre Solothurn 2. A juste titre!

Ainsi que le démontrent les statistiques, seul le quart initial fut équilibré. Après un bon départ (7-0), les locaux subirent l’emprise des Soleurois qui en profitèrent pour prendre quelques longueurs d’avance. Un temps-mort judicieusement pris par le coach marinois coupa l’élan des alémaniques qui arrivèrent à la première pause avec une seule unité d’avance.

Les maîtres de céans prirent les choses en main dès le second “dix”, leur supériorité se traduisant au tableau d’affichage par un avantage de 8 point à l’heure du thé.

Mais ce fut vraiment lors de la 2ème mi-temps que les Marinois sortirent le grand jeu. Efficaces en phase offensive et intransigeants en défense, toujours très solidaires, ils dominèrent leurs adversaires dans tous les secteurs de jeu, creusant au final un écart conséquent.

Bravo à tous les acteurs de cette rencontre qui ont prouvé qu’engagement physique pouvait très “rimé” avec sportivité.

Prochain (et dernier) match de la saison: 04.05.2017 à 20h30 contre Union NE 2 à la salle polyvalente d’Auvernier

[…]

M B C – Uni Bern 81-52 (40-20)

Contre le dernier du classement, les Marinois ont fait le “boulot” en obtenant une victoire aussi large qu’aisée. La base de ce succès avait été posée pour l’essentiel lors des 2 premiers quarts en creusant un écart de 20 unités à la mi-match.

Prochaine rencontre: mercredi 26.04.2017 à 20h30 (CSUM) contre Solothurn 2

[…]

MBC–Hünibasket 1 88–41 (46-23)

Le score parle de lui-même et ne nécessite pas de grand commentaire.

Mis à part le début du match et au milieu du second quart, lorsqu’ils réduisirent l’écart à une douzaine de points, les visiteurs n’ont pas vraiment eu droit au chapitre, dominés qu’ils ont été dans tous les secteurs du jeu.

Les Marinois ont pu ainsi se faire plaisir et “oublier” leur prestation fort décevante lors de la rencontre de coupe neuchâteloise contre SUN. Le seul bémol viendra du faible pourcentage de réussite dans les lancers-francs. 

Prochain match: mercredi 08.03.2017 à 20h30 à la CSUM contre Uni Bern

[…]

Oldstars Hunibasket – MBC 74-80 (41-46)

Les marinois avaient à coeur de se refaire à Thoune, après le non match contre Val-de-Ruz deux semaine auparavant.

Battus à domicile par les Oldstars Hunibasket lors d’un match aller au goût amer, la motivation était de mise. Marin démarre en force sous l’impulsion musclée de Gerspach dans la raquette. Les locaux trouvent rapidement la solution en alimentant les intérieurs, avec leur avantage de taille, pour rester au coude à coude. C’est alors que Catalano lança la révolte, bien épaulé par l’adresse de Joner et l’agressivité de Sandoz.

Le second quart a vu les deux formations se rendre coups pour coups. C’est sur un tir primé de Blum que les marinois concluent la première mi-temps avec une légère avance de 5pts.

Le 3eme quart démarra avec peu de rythme mais une volonté collective pour défendre fort sur l’homme et aligner de nombreux stops, faisant douter les locaux. Sprunger profite des espaces pour réussir deux 3pts importants, donnant un avantage confortable aux marinois avant d’entamer le dernier acte.

Les marinois continuent sur leur lancée en proposant un basket collectif et engagé pour ne pas laisser Thoune revenir. Bien que proposant une fin de match mitigée, Marin n’a plus été inquiété par les Oldstars et filent vers un succès bien mérité.

[…]

Val-de-Ruz 1 – M B C 78-60 (34-25)

Déjà battus à domicile au match aller, les Marinois n’ont pas réussi à obtenir leur revanche lors de la rencontre retour à Cernier contre les maîtres de céans. Assez loin s‘en faut tant il est vrai que Val-de-Ruz a dominé tout au long de la partie.

Il y a eu aussi pas mal de déchet et d’imprécision tant dans les passes que dans les tirs.

Rencontre à oublier pour se concentrer sur la prochaine agendée au samedi 11.02.2017 (12h30!) à Thoune contre les Oldstars Hünibasket.

[…]

MBC – SUN 77-55 (42-21)

C’est avec le retour d’un « vieux » joueur (Joner – 2pt) que le MBC a pu fêter son premier succès de l’année!

Concentrés en défense et appliqués en attaque, les locaux ont fait la différence grace à la présence de Gaspach (28pt) sous les paniers et Sprunger (17pt dont 5 tirs primés), dans un match marqué par la bonne ambiance.

Le SUN aura toutefois la possibilité de prendre sa revanche, mais toujours à la CSUM, dans le cadre de la demie-finale de la coupe neuchâteloise, le 15.02.2017

[…]

Benjamins : troisième tournoi de la saison

Trois matchs au programme pour les Benjamins de Marin Basket en ce deuxième samedi de 2017, dont le duel Marin jaune contre Marin bleu. Mais avant le match « fratricide », les bleus devaient affronter les Pirates de Bienne-Soleure et les jaunes St-Imier, encore invaincu avant le tournoi.

Premier match : Marin Bleu contre Bienne-Soleure

Après l’excellente dernière prestation des bleus en 2016 face à St-Imier, le coach des jeunes marinois estimait que la victoire était envisageable face à une équipe bien plus faible que les valonniers. Malheureusement, les bleus étaient encore en vacances et le restèrent pendant 3 périodes. Manque de concentration, manque de volonté, seuls Eliot et Sara échappèrent à la critique. Le premier assuma presque tout seul la distribution et la seconde la quasi totalité des rebonds. Pour le reste, l’énervement inutile du coach ne changea rien à l’affaire, les bleus n’y étaient pas.

Pourtant la première minute fut bonne avec un 4-0 à la clé, mais tout s’arrêta net… Le coach multiplia les changements et les positions des uns et des autres pour redonner un semblant d’équilibre, mais rien n’y fit : dans les 30 minutes qui suivirent, l’équipe n’inscrivit que 6 points, semblant complètement léthargique. Les 3 premières périodes furent sans appel : 6-18 , 2-9, 2-13 ! Ce n’est que tardivement, en fin de match, alors que tout était joué que d’autres bleus se réveillèrent et retrouvèrent une saine agressivité, en particulier Camille.

Marin bleu             22     /     6      2      2     12

Bienne-Soleure     55     /    18     9     13    15

Pour Marin bleu : Eliot (8), Fabian, Camille (8), Christian, Arnaud (2), Hugo (2), Quentin, Royce, Sara (2), Emmanuel

Deuxième match : Marin jaune contre St-Imier

Après les bleus toujours en vacances, on attendait avec autant d’impatience que d’inquiétude la performance de l’autre moitié des benjamins marinois. Après le match contre la Chaux-de-Fonds et la défense « passoire » contre deux joueurs adverses, les coachs avaient décidé de changer de stratégie en jouant avec deux intérieurs avec pour objectif de verrouiller la raquette.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le premier quart conclu par un simple 10-0 démontra que ce changement était intéressant pour les jaunes. A l’inverse de leurs copains bleus, ils étaient concernés et concentrés et appliquaient stricto sensu les consignes données. Les coachs en profitèrent pour tester de nombreuses combinaisons offensives, pour certaines même pas encore exercées aux entraînements…

La performance collective fut excellente. On soulignera particulièrement le travail du duo Noé-Thibaud qui parvint à réaliser tous les mouvements demandés par leur coach, corrigeant souvent l’erreur commise l’action précédente. L’ensemble de l’équipe entre de plus en plus dans un jeu intéressant qui ouvre d’excellentes perspectives. Les progrès sont clairs et il sera intéressant de les revoir à l’oeuvre contre Chaux-de-Fonds qui n’a perdu qu’une fois cette saison, contre St-Imier…

Marin jaune           47     /    10     14     10    13

St-Imier                  33     /     0      11     12    10

Pour Marin jaune : Arlind (9), David (2), Matteo, Kalan, Noé (12), Thibaud (18), Emile (2), Ulysse (4)

Troisième match : Marin jaune contre Marin bleu

Après les deux premiers matchs de la journée, on était une fois encore un peu inquiet pour les bleus et une fois encore (comme contre St-Imier en décembre 2016), on se trompait. Cette fois les bleus restèrent concentrés et ne firent pas de cadeau aux jaunes. Ils verrouillèrent la raquette et ne laissèrent aucun panier facile aux jaunes en début de partie.

Seulement voilà, les artificiers jaunes (Arlind et Thibaud), muets contre St-Imier, furent cette fois très performants et inscrivirent plusieurs paniers primés à 3 points. Cela fit cette différence que les bleus ne purent surmonter. Mais cette différence n’était pas si marquée et si les bleus n’avaient pas raté quelques montagnes, en particulier presque tous leurs lancers-francs, l’écart final de 13 points aurait même pu être bien plus réduit…

Les scores de toutes les périodes démontrent bien les progrès réels des bleus face aux jaunes qui s’imposent petit à petit parmi les meilleurs régionaux. Le meilleur marqueur de la rencontre fut du reste un bleu : Eliot qui confirma sa bonne performance de la journée.

Marin jaune           32     /    11     6     9    6

Marin bleu             19     /      7     4     2    6

Pour Marin jaune : Arlind (10), David (4), Matteo (2), Kalan (2), Noé, Thibaud (7), Emile (4), Ulysse (2)

Pour Marin bleu : Eliot (11), Fabian, Camille (3), Christian, Arnaud, Hugo, Quentin, Royce, Sara (2), Emmanuel (3)

Benjamins : deuxième tournoi de la saison à Bienne

Pour le deuxième tournoi de la saison, les benjamins marinois se déplaçaient à Bienne pour affronter respectivement Chaux-de-Fonds (pour les jaunes) et St-Imier (pour les bleus).

Alors même que Chaux-de-Fonds avait battu les bleus de 70 points lors du premier tournoi, tout en perdant de 5 contre St-Imier toujours invaincu, le coach des jeunes marinois était largement plus inquiets pour les bleus que pour les jaunes avant les deux matchs. La surprise n’en fut que plus grande…

Premier match

Marin jaune – La Chaux-de-Fonds : 45 – 65 (19 – 31)

Face à une équipe qui joue sur un mode de street-ball, les jaunes mirent plus de 25 minutes à se mettre en route défensivement. Si les dégâts ne furent encore que limités après un quart (9-11) grâce à un premier tir à trois points de Siméon (il en marquera quand même quatre), le second quart fut défensivement calamiteux en particulier sur le numéro 8 (16 points sur ses 18 points en première période) qui se baladait sans qu’aucune réaction ne survienne du côté jaune. L’énervement du coach à la pause fut parfaitement inutile, puisqu’à la reprise c’est cette fois le 13 qui fut complètement oublié.

Après de multiples changements pour tenter de trouver des joueurs motivés à défendre, la situation se stabilisa. Malheureusement, le retard était trop important et la présence d’un joueur athlétique et rapide à la Chaux-de-Fonds (29 points à lui seul) et les problème de fautes à gérer ne permirent pas d’entretenir l’espoir.

Les 15 dernière minutes furent cependant satisfaisantes, les benjamins marinois devinrent disciplinés, appliquant cette fois les consignes à la lettre. Siméon et Arlind percutèrent à trois points (6 paniers bonus) et avec un peu plus de réussite dans quelques de leurs tirs et dans les actions d’Ulysse (très bon dans ces choix, mais quelque peu malheureux dans la finition), l’issue aurait vraiment pu être différente.

L’ouvrage défensif est à remettre sur le métier et les résultats suivront certainement.

Pour Marin jaune : Arlind (12), David (2), Matteo, Kalan, Noé (6), Siméon (17), Emile (4), Ulysse (4).

Second match

Marin bleu – St-Imier : 25 – 66 (14 -32)

La lecture brute du score laisserait à penser à tort que les bleus se sont fait manger tout cru par les premiers du championnat. Tel ne fut pas le cas à la grande satisfaction de leur coach et des parents présents.

Dès le début du match, les bleus ont semblé parfaitement concentrés et disciplinés en défense, a contrario des jaunes le matin. Alors certes, ils affichaient un passif de -18 à la pause, mais essentiellement en raison du manque de taille qui malheureusement ne peut pas être toujours compensé en basket.

En effet, sur le jeu posé, les bleus n’eurent rien à envier à St-Imier, bien au contraire. Le coach adverse vint du reste relever cela à la fin du match, soulignant qu’il avait rarement vu autant de mouvements collectifs à cet âge. Tout le monde jouait le jeu, avec un Arnaud totalement redécouvert en chef d’orchestre. Chacun cherchait le coéquipier démarqué et le trouvait souvent. En face, St-Imier devait régulièrement s’y reprendre à 2,3,4,5,6,7 fois pour marquer… Le seul problème, c’est que ces 2,3,4,5,6 rebonds offensifs par attaque ne parvenaient pas à être repris par les bleus, ce qui explique tout simplement la différence à mi-match.

Le troisième quart fut le plus étonnant, puisque, à la demande de leur coach, les bleus se batirent sur tous les rebonds et cela marcha : 9-8 score partiel de ce troisième quart !!! Si, si, vous avez bien lu… A -17 aux trois quarts du match et la nervosité d’emparant clairement de St-Imier, certains se mirent à rêver… Seulement voilà, en plus de l’infériorité physique, les bleus étaient en infériorité numérique (8 contre 12) et le coach bernois fit tourner intelligemment son effectif, ce qui épuisa finalement les bleus qui avaient tout donné pendant le troisième quart. La dernière période les vit s’écrouler de fatigue et laisser filer l’adversaire 2-26… La messe était dite et le score prenait une allure qui ne redonnait pas aux bleus le mérite de leur match.

Pour Marin bleu : Fabian, Arnaud (11), Eliot (5), Camille (4), Quentin, Christian (2), Sara (3), Royce.

Tournoi U8/U10 de Marin

U8

Tournoi à la maison pour les U8… parfaite occasion pour démontrer de vrais beaux progrès

Dimanche 11 décembre, 17 jeunes colibris (U8) ont participé à leur tournoi à la maison (CSUM, Marin-Epagnier). Nous avons accueilli Val-de-Ruz, Union et Saint-Imier dans la bonne humeur et beaucoup d’envie et de fair play de la part de tous les joueurs et de nos jeunes arbitres en herbe venant de notre équipe U12.

Le tournoi U8 en chiffres…4 clubs, 11 équipes, 5 matches de 6 minutes pour chaque équipe, 4 à 5 joueurs par équipe, 3 joueurs sur le terrain pour chaque équipe essayant de marquer sur des panneaux à 1m90, coaché

s par leurs entraineurs et/ou parents, et poussés par leurs camarades. En tout pour les équipes du MBC, 11 matches gagnés. 4 matches nuls et 5 matches perdus (dont certains contre les copains du MBC).

Mis à part les chiffres, les enfants nous ont vraiment fait plaisir et ont fait de superbes passes, double pas, rebonds, et autres paniers. Ils ont aussi fait preuve de gros progrès en défense individuelle…de quoi rendre fiers leurs entraineurs 🙂

Alors que les « grands U10 » jouaient, tous ont pu bénéficier d’un repas chaud et sain, et des pâtisseries généreusement préparées par les parents des enfants.

Merci aux parents pour leurs efforts et leur soutien.

Bravo Timéo, Emma, Jérémy, Robin, Tommaso, Valentine, Diego, Kingston, Alexandre, Beni, Inacio, Danny, Keysie, Evan, Nathan, Eros, et Mattia!

Alexandre et Stéphanie

U10

Les U-10 du MBC : des graines de champions !

Avec un effectif de 25 joueurs et joueuses, les U-10 du MBC ont présentés deux équipes :

  • Marin jaune, composé de jeunes nés en 2007;
  • Marin bleu, composé de jeunes nés majoritairement en 2008.

Les deux équipes nous ont offert un magnifique spectacle qui a enchanté les nombreux parents présents au bord des terrains  !

Contre-attaque ponctués de superbes deux-pas, tirs primés depuis des distances hallucinantes pour cette catégorie, défenses de fer, blocks rageurs et rebonds arrachés avec engagement, voilà un aperçu des actions que nous avons pu admirer dans les salles de gymnastique du complexe scolaire de Marin.

Au niveau des résultats sportifs, les aînés des U-10, Marin jaune, ont affolé les compteurs et largement remporté leurs deux matchs contre Val-de-Ruz et Berne; et avec la manière !

Les plus jeunes, Marin bleu, ont en revanche légèrement souffert et perdu pour un rien leur match contre Val-de-Ruz et avec un écart plus conséquent contre Union Neuchâtel. Toutefois, leur potentiel de progression et leur volonté de gagner nous font dire qu’il faudra compter sur eux lors des prochains tournois et que la victoire leur tend les bras, ce n’est qu’une question de temps. Et, comme le relevait un sportif brésilien bien connu : « Plus difficile est la victoire, plus grande est la joie de gagner ! »

Jérôme et Igor

Photos du tournoi

"Allez Marin!"

— Quelqu'un dans le public.