Benjamins : troisième tournoi de la saison

Trois matchs au programme pour les Benjamins de Marin Basket en ce deuxième samedi de 2017, dont le duel Marin jaune contre Marin bleu. Mais avant le match « fratricide », les bleus devaient affronter les Pirates de Bienne-Soleure et les jaunes St-Imier, encore invaincu avant le tournoi.

Premier match : Marin Bleu contre Bienne-Soleure

Après l’excellente dernière prestation des bleus en 2016 face à St-Imier, le coach des jeunes marinois estimait que la victoire était envisageable face à une équipe bien plus faible que les valonniers. Malheureusement, les bleus étaient encore en vacances et le restèrent pendant 3 périodes. Manque de concentration, manque de volonté, seuls Eliot et Sara échappèrent à la critique. Le premier assuma presque tout seul la distribution et la seconde la quasi totalité des rebonds. Pour le reste, l’énervement inutile du coach ne changea rien à l’affaire, les bleus n’y étaient pas.

Pourtant la première minute fut bonne avec un 4-0 à la clé, mais tout s’arrêta net… Le coach multiplia les changements et les positions des uns et des autres pour redonner un semblant d’équilibre, mais rien n’y fit : dans les 30 minutes qui suivirent, l’équipe n’inscrivit que 6 points, semblant complètement léthargique. Les 3 premières périodes furent sans appel : 6-18 , 2-9, 2-13 ! Ce n’est que tardivement, en fin de match, alors que tout était joué que d’autres bleus se réveillèrent et retrouvèrent une saine agressivité, en particulier Camille.

Marin bleu             22     /     6      2      2     12

Bienne-Soleure     55     /    18     9     13    15

Pour Marin bleu : Eliot (8), Fabian, Camille (8), Christian, Arnaud (2), Hugo (2), Quentin, Royce, Sara (2), Emmanuel

Deuxième match : Marin jaune contre St-Imier

Après les bleus toujours en vacances, on attendait avec autant d’impatience que d’inquiétude la performance de l’autre moitié des benjamins marinois. Après le match contre la Chaux-de-Fonds et la défense « passoire » contre deux joueurs adverses, les coachs avaient décidé de changer de stratégie en jouant avec deux intérieurs avec pour objectif de verrouiller la raquette.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le premier quart conclu par un simple 10-0 démontra que ce changement était intéressant pour les jaunes. A l’inverse de leurs copains bleus, ils étaient concernés et concentrés et appliquaient stricto sensu les consignes données. Les coachs en profitèrent pour tester de nombreuses combinaisons offensives, pour certaines même pas encore exercées aux entraînements…

La performance collective fut excellente. On soulignera particulièrement le travail du duo Noé-Thibaud qui parvint à réaliser tous les mouvements demandés par leur coach, corrigeant souvent l’erreur commise l’action précédente. L’ensemble de l’équipe entre de plus en plus dans un jeu intéressant qui ouvre d’excellentes perspectives. Les progrès sont clairs et il sera intéressant de les revoir à l’oeuvre contre Chaux-de-Fonds qui n’a perdu qu’une fois cette saison, contre St-Imier…

Marin jaune           47     /    10     14     10    13

St-Imier                  33     /     0      11     12    10

Pour Marin jaune : Arlind (9), David (2), Matteo, Kalan, Noé (12), Thibaud (18), Emile (2), Ulysse (4)

Troisième match : Marin jaune contre Marin bleu

Après les deux premiers matchs de la journée, on était une fois encore un peu inquiet pour les bleus et une fois encore (comme contre St-Imier en décembre 2016), on se trompait. Cette fois les bleus restèrent concentrés et ne firent pas de cadeau aux jaunes. Ils verrouillèrent la raquette et ne laissèrent aucun panier facile aux jaunes en début de partie.

Seulement voilà, les artificiers jaunes (Arlind et Thibaud), muets contre St-Imier, furent cette fois très performants et inscrivirent plusieurs paniers primés à 3 points. Cela fit cette différence que les bleus ne purent surmonter. Mais cette différence n’était pas si marquée et si les bleus n’avaient pas raté quelques montagnes, en particulier presque tous leurs lancers-francs, l’écart final de 13 points aurait même pu être bien plus réduit…

Les scores de toutes les périodes démontrent bien les progrès réels des bleus face aux jaunes qui s’imposent petit à petit parmi les meilleurs régionaux. Le meilleur marqueur de la rencontre fut du reste un bleu : Eliot qui confirma sa bonne performance de la journée.

Marin jaune           32     /    11     6     9    6

Marin bleu             19     /      7     4     2    6

Pour Marin jaune : Arlind (10), David (4), Matteo (2), Kalan (2), Noé, Thibaud (7), Emile (4), Ulysse (2)

Pour Marin bleu : Eliot (11), Fabian, Camille (3), Christian, Arnaud, Hugo, Quentin, Royce, Sara (2), Emmanuel (3)

Commentaires

commentaires