Tournoi qualificatif championnat suisse jeunesse (CSJ) U-13

La reprise, enfin, YES

Après six mois de pause forcée, voilà que les jeunes lions du Marin Basket ont, pour leur plus grand bonheur, enfin retrouvé le chemin des salles de basket. Le CSJ s’organisera en trois divisions durant cette saison 2020-21. La division 1 (la plus forte), la division 2 (moyenne) et la division 3 (la moins forte). Afin de définir qui jouera dans chacune des divisions, trois tournois qualificatifs étaient organisés le week-end des 19 et 20 septembre. Les marinois étaient convoqués dans la banlieue de Genève, plus précisément à Bernex. Cinq équipes devaient en découdre dans les magnifiques salles de basket Robert-Hainard et Vailly Omnisports : Versoix, Bernex, Fribourg Olympic, Nyon et Marin. Deux matchs le samedi et deux matchs le dimanche. Nous vous présentons ci-dessous les résultats match par match. Si le samedi a été une journée de rêve avec deux victoires sur deux matchs, le dimanche a été la soupe à la grimace avec deux défaites pour deux matchs…au final, nos graines de champions se sont classées troisième du tournoi et devraient être retenues en division 2.

Le samedi a été magique : deux victoires avec la manière contre Nyon et Fribourg Olympic. Le système a été parfaitement appliqué, une excellente prise à deux a permis de museler le très grand joueur de Fribourg.

1er match : BBC Nyon vs Marin Basket : 20 – 61 (mi-temps 12 – 22)

Après une entame de match un peu brouillonne, nos jeunes lions se sont réveillés sous l’impulsion de Matis Schär #1, Benjamin Amstutz #20 et Noah Stuber #2 qui ont su faire tourner le système et prendre de bons shoots.

La deuxième mi-temps a été un récital avec de magnifiques actions, une défense de fer et un collectif à toute épreuve. Neuf lions sur dix ont marqué un panier, chacun a donc apporté sa pierre à l’édifice.

Ont joué : Amez-Droz Naïan (4), Schär Matis (12), Stuber Noah (9), Martins Danny (4), Amstutz Benjamin (2), Maillardet Célian, Bruins Cristian (9), Tramaux Loïs (6), Ighele Kingston (6), Ducraux Aloïs (9)

2ème match : Marin Basket vs Fribourg Olympic : 54 – 25 (mi-temps 22 – 13)

Les marinois sont rentrés dans le match comme un rouleur compresseur infligeant un sec 11 – 3 aux fribourgeois à la fin du premier quart. L’artificier du MBC était le jeune Cristian Bruins #77 qui a sorti un magnifique match tant offensivement que défensivement. Il a su contenir l’imposant numéro 23 de Fribourg grâce à une efficace prise à deux. Célian Maillardet #34 prenait le relai en défense sur le 23, malgré la différence de taille d’une vingtaine de centimètres, il arrivait à le museler efficacement. Certainement que les matchs contre ses grands frères l’ont bien aidé à remplir sa mission ! Le deuxième quart était beaucoup plus serré et c’est lors du troisième quart que les marinois, plus frais physiquement car bien préparés par les coachs et le préparateur physique Caryl Beljean, ont réussi à tuer le match. Naïan Amez-Droz #5 et Kingston Ighele #13 piquaient un nombre considérable de ballon à mi-terrain permettant de lancer des contre-attaque aussi belles qu’efficaces.

Ont joué : Schär Matis, Stuber Noah (6), Amez-Droz Naïan (4), Martins Danny (3), Ducraux Aloïs (4), Ighele Kingston (2), Amstutz Benjamin (4), Maillardet Célian (7), Bruins Cristian (22), Tramaux Loïs (2).

Le dimanche a été très frustrant pour les joueurs et les coachs tant l’arbitrage a été partial à leurs yeux…nos jeunes étaient plus petits et plus légers que leurs adversaires et il leur était très difficile de se sortir des pattes de joueurs qui les retenaient et les poussaient systématiquement. Les pleurs ont dès lors remplacé les rires et la joie de la veille. Sachant que dans la vie on ne perd jamais dixit Nelson Mandela « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends », nous dirons que nous avons beaucoup appris en ce dimanche 20 septembre 2020. Nous avons tout d’abord appris qu’il faut faire abstraction de ce sur quoi nous ne pouvons pas avoir d’influence afin de rester concentré. Nous avons également appris à ne pas gaspiller notre énergie inutilement en rageant sur l’arbitrage. LeBron James est devenu le roi du basket lors de la finale de la Conférence Est de la NBA en 2012 car il a appris à faire abstraction de ce qui l’entoure. La clé de sa réussite selon lui, ne penser à rien d’autre qu’à son jeu !

3ème match : Versoix vs Marin Basket : 41 – 26 (mi-temps 27 – 11)

Deuxième jour, autre ambiance, des gabarits imposants chez Versoix, un début de match avec une grosse agressivité, des coups, des blessures et des pleurs sur le banc de Marin. Monter la balle était difficile, placer notre système était difficile, prendre des shoots était difficile. Au final, Versoix était plus fort, il n’y avait pas photo. Les marinois ont toutefois réussi à relever la tête et à ne pas sombrer. Ils ont même gagné le dernier quart grâce à ce collectif qui fait la force de cette équipe.

Ont joué : Schär Matis (4), Stuber Noah (5), Amez-Droz Naïan (10), Martins Danny, Brito Matos Albin, Ducraux Aloïs, Ighele Kingston, Amstutz Benjamin, Maillardet Célian (1), Bruins Cristian (4), Tramaux Loïs (2).

4ème match : Bernex basket vs Marin Basket : 46 – 28 (mi-temps 26 – 12)

Ce match était à notre portée mais nous sommes malheureusement passés à côté. La clé du match était de faire déjouer le Anthony Davis local, Charfi #13, 1m80, les lunettes de Horace Grant sur les yeux, un visage grave, il n’en fallait pas plus pour impressionner nos lions. Sachant que notre plus grand joueur ne fait que 1m60, il nous manquait 30 centimètres (en ajoutant la taille des bras) pour espérer prendre des rebonds. En plus d’être grand, le gaillard poussait nos joueurs dans le dos pour se faire de la place au rebond…notre duo arbitral préféré ne voyait évidemment rien…et les maitres de céans s’envolaient à 16 – 2 après le premier quart…la messe était presque dite. Les marinois n’avaient plus la même énergie en défense et n’y croyaient plus vraiment. Un sursaut d’orgueil rendu possible notamment par l’engagement d’Aloïs Ducraux #12 et Loïs Tramaux #79 permit aux lions de revenir à 6 points au début du deuxième quart : 16 – 10. Les jeunes pousses du MBC pouvaient à nouveau rêver de passer l’épaule. C’est là que le coach adverse fit revenir son arme fatale sur le terrain…fin du deuxième quart : 26 – 12 et même 39 – 18 à la fin du 3ème quart. Nous avons à nouveau gagné le dernier quart notamment grâce à nos plus jeunes Danny Martins #7et Albin Brito Matos #11qui ont montré une belle énergie en fin de match.

Les coachs Ruegger, Stuber et Amez-Droz ont tiré bons nombres d’enseignements de ce dernier match. Les shoots à mi-distance ont été presque inexistants et il s’agira de les travailler. La défense sur de grands intérieurs est également à l’ordre du jour des prochains entraînements. Les vieux coachs feront les intérieurs en essayant d’éviter de se blesser…Et nous lançons également un appel via cet article, si vous connaissez un jeune de moins de 13 ans (année de naissance 2008 ou 2009) qui mesure 1m80 ou plus et qui aime le basket, n’hésitez pas à lui dire de tenter l’aventure en rejoignant notre équipe ! A bon entendeur.

Jérôme Amez-Droz

Commentaires

commentaires