Facebook Youtube

Archive for 'Général'

Globasket 2019

Les lionceaux du MBC ont rugit en Espagne !

L’équipe U13 du Marin Basket Club composée de 12 joueurs âgés de 11 à 12 ans est partie avec leurs deux coachs Raphaël Imer et Igor Novelli à Lloret de Mar en Espagne du 13 au 19 avril pour la 3ème fois au tournoi international de basketball : Globasket.

L’aventure Globasket a commencé en 2017. Lors la première participation, le résultat sportif était mitigé, 5 matchs, 4 défaites, mais cela n’a pas pour autant décourage notre coach Imer. Les joueurs ont eu beaucoup de plaisirs à voir d’autres joueurs venant des quatre coins du monde, et pratiquant différents styles de basketball… surtout celui d’Espagne, un jeu très rapide et très physique. Nos jeunes joueurs étaient fiers à chaque panier marqué. En plus de l’expérience sportives, ce tournoi est aussi une expérience de vie, qui apprend le partage, l’entre-aide, et la gestion des émotions. Comme disait leur coach : « avant de gagner, il faut apprendre à perdre ! ».

Suite cette première expérience, le club a décidé de participer à ce tournois chaque année avec une équipe U13. En 2018, le résultat fût identique à celui de 2017, 5 matchs joués, 4 perdus, mais les progrès réalisés par les marinois étaient visible sur le terrain, l’écart avec les autres équipes s’était réduit.

En 2019, pour leur troisième participation, les marinois avaient pour objectif de se qualifier pour les play-offs. C’est un groupe de 12 joueurs super motivés, coaché par Raphaël Imer, Igor Novelli, ancien joueur de Fribourg Olympic, et Damien Beiner coach mental de nos joueurs durant toute la saison et soutenus par un groupe de parents supporters fantastiques qui est parti pour l’Espagne.

Cette année, parmi les 93 équipes inscrites au tournoi, 14 faisaient partie de la même catégorie que les marinois. Lors du tour de qualification, le MBC s’est retrouvé dans un groupe de 5 équipes, dont deux d’entre elles étaient issues de centres de formation espagnols. Les marinois ont gagné leurs 4 matchs, terminant premiers de leur groupe, et se sont qualifiés pour les quarts de finale. Les trois matchs suivants allaient être beaucoup plus compliqué, surtout celui contre l’équipe belge des Tigers Evergem, ou les trois filles de l’équipe ont pu profiter des gentillesses de nos garçons, mais la soif de victoire a fini par guider les marinois au succès ! En demi-finale, les marinois étaient opposé au CP VIC. Très appliqué en défense, les lionceaux ont réalisé un match solide qui leur a permis de se qualifier pour la finale face à St. Andreu Natzaret, qui comme le MBC n’avait pas encore connu la défaite dans cette compétition.

Dès le début du match, les deux équipes étaient très proches, et le score très serré. La devise envoyée depuis la Suisse par une maman pour encourager nos joueurs « Keep calm and be a lion » – « Reste calme et sois un lion » représentait parfaitement la partie. Les marinois ont su garder leur sang-froid tout au long de la partie, réussissant à obtenir l’égalisation à la dernière seconde du match. Le score étant de 81-81. Le suspens allait encore durer 3 longues minutes durant des prolongations que les lionceaux allaient parfaitement maitriser pour finalement remporter le match et le tournoi sur le score de 87 à 83.

Merci à nos joueurs, à nos coachs, aux parents, au club pour son soutien, et à nos nombreux sponsors, sans vous, rien n’est possible, Merci du fond du cœur !

Ling Imer

Qualifications

FC Barcelona ESCOLA – Marin BC 35 – 73
Marin BC – GENT-OOST EAGLES 96 – 9
CEB Girona – Marin BC 46 – 59
Marin BC – YMCA Tampère 87 – 25

1/4 Finale

Marin BC – Tigers Evergem 71 – 54

1/2 Finale

CB VIC – Marin BC 58 – 83

Finale

Marin BC – St. Andreu Natzaret 87 – 83

Globasket 2019 – On l’a fait !

Mise à jour de notre outil de newsletter

Bonjour à tous,

Suite à une mise à jour majeure du site internet, nous avons du changer notre outil de newsletter. Ainsi, nous en profitons pour passer un petit coup de balai dans nos listes d’inscrits et nous conformer au RGPD.

Ainsi, si vous désirez toujours être tenu au courant par e-mail des articles et des news du club, nous vous invitons, au bas de cet e-mail, à cliquer sur « mettre à jour son abonnement » . Ensuite, sélectionnez les listes qui vous intéressent et validez le changement.

Si vous ne désirez plus y être, alors vous n’avez rien à entreprendre, vous serez « oubliés » par le système

Belle semaine à vous tous,

Alex

U13-COBB : Marin Basket 1 – Sion 1

Nouveauté pour la saison 2018-2019, la catégorie U13 (joueurs nés en 2006 et 2007) devient une catégorie jeunesse, ce qui a pour effet, la création d’un championnat COBB (Conférence Ouest de BasketBall), regroupant les meilleures équipes de suisse romande.

Pour leur premier match de la saison les jeunes marinois affrontaient Sion 1. Bon début de match pour le MBC, qui ont fait jeu égal avec les sédunois lors de la première période (6 à 6). Même scénario durant le deuxième quart temps, qui voyait le MBC se faire devancer de deux petits points à la mi-temps (15-17). Malheureusement, le début de la seconde mi-temps fut fatale au MBC. Maladroits en attaque et trop gentils en défense, ils allaient encaisser un sec 10 à 0. Sans se décourager, les marinois se sont repris et ont tenté de revenir au score. Le troisième quart s‘est terminé sur un score de 19 à 28. Bel état d’esprit du MBC dans le dernier quart temps, qui n’a jamais renoncé, mais qui n’arrivera pas à rejoindre les sédunois. Score final: 23 à 38

Très bon premier match du MBC dans cette nouvelle catégorie, la marge de progression de cette équipe est encore très importante. Prochain match samedi à domicile contre Yverdon.

Raphaël Imer

[…]

Globasket 2018


Du 2 au 7 avril 2018, l’équipe U13 du Marin Basket a eu la chance de participer pour la deuxième fois au tournoi international Globasket qui s’est déroulé à Lloret de Mar, plus de 3,000 joueurs et 165 équipes de plus de 30 pays s’y sont retrouvées.

Durant les vacances de Pâques, dix jeunes basketteurs du Marin Basket Club, âgés de moins de 13 ans, se sont envolés pour une semaine intensive de basket sur la Costa Brava. Au programme, un entraînement quotidien, cinq matchs, des séances d’analyses vidéo, des ballades, un matchs d’euroligue, du soleil, et surtout beaucoup de plaisirs.

Durant ce tournoi, les jeunes marinois ont affronté deux équipes Belges, Bonheiden BC et Andenne BC, l’équipe Marocaine du TIBU Basketball Académie de Casablanca, l’équie Slovène de Londres, Baltic stars, et finalement leurs compatriotes d’US Yverdon.

Bilan final de cette aventure : Une belles victoires contre Yverdon, et quatre défaites aussi honorables que formatrices. À la vue des progrès effectués durant cette semaine espagnole, cette magnifique expérience est a renouvelé en 2019.

Un grand merci a nos sponsors qui nous ont soutenus :

Café Restaurant L’Escarbot John Schwab SASan Sports Outlet
Olivier VollenweiderGarage du CollègeProdega
Jacot ChocolatierBoulangerie Bachmann Simply colors
Rollomatic SAKiosque de la PosteFamille Overstolz
Carrosserie du LanderonBoucherie A. LègerRestaurant de la Poste
Pharmacie du BourgBoulangerie L. HirschiKiosque Nico Dom’s
Coiffeur ArganaErsilia Hair StylistBoucherie Stamm
Café Lion d’OrLüthi Cycles ProfFlor & Sens
Pizzeria Antica RomaPapeterie du CentreONASOR Sàrl
Coiffeur InfinTifFamille MesserliKiosque Bachelin

Tournoi U-11 du 05.05.2018 à Cernier

Incroyable tournoi et fantastiques victoires du Marin Basket !

Les U-11 du Marin Basket se sont déplacés à Cernier avec deux équipes le samedi 5 mai 2018. Une équipe bleue et une équipe jaune. Le tournoi était organisé par le club de Val-de-Ruz et son dynamique président M. Francis Solis.

Six équipes étaient inscrites, dont les deux du MBC, et réparties dans deux poules de trois équipes. Les deux premiers de chaque poule se voyaient qualifiés pour les demi-finales. Les troisièmes pouvaient se départager via une finale des derniers de poule.

Marin jaune, les plus expérimentés, étaient dans la poule A en compagnie d’Union et de Val-de-Ruz II. Marin bleu étaient dans la poule B et devait en découdre avec Val-de-Ruz I et Berne.

Les jaunes ont gagné brillamment leurs deux matchs de poule et se sont qualifiés pour les demi-finales. Les choses se sont avérées plus compliquées pour les bleus qui sont arrivés derniers de leur poule mais sans avoir démérités. A relever que ces dernier étaient dans une poule particulièrement relevée.

La matinée de qualification terminée, nous pouvions entamer les phases finales !

1ère demi-finale : Val-de-Ruz I contre Marin jaune

Marin jaune débutait la rencontre avec un press tout-terrain d’enfer. Un vent défensif soufflait sur le parquet ce qui permettait aux joueurs du MBC de récupérer une quantité de ballons et d’engranger les paniers ! Le ton était donné, 23-2 à l’issue de la première période. Les lions continuait sur le même tempo durant les 2ème, 3ème et 4ème périodes toutes remportées grâce à un jeu collectif bien léché et une défense de fer. La 5ème période fut légèrement plus compliquée avec quelques oublis défensifs et des mauvais choix en attaque; résultat 8-5 pour Val-de-Ruz 1. Les protégés d’Igor Novelli et Jérôme Amez-Droz se sont magnifiquement repris en 6ème période avec des shoots d’une précision chirurgicale et un engagement défensif retrouvé, la période se solda sur un sec 22-2 pour Marin.

Résultat du match, victoire 5 périodes à 1 et 93-34 aux points pour Marin, qui se qualifiait avec brio pour la finale !

Bravo à Val-de-Ruz 1 qui a présenté de magnifiques actions, notamment dans la 5ème période.

Finale des troisièmes : Val-de-Ruz II contre Marin bleu

Début de match très compliqué pour les lions bleus…la tête dans les nuages plutôt que sur le terrain…et les périodes 1 et 2 étaient gagnées très logiquement par les vaudruziens. Les coachs Amez-Droz et Novelli dépités ont été obligés de muscler leurs discours à l’entame de la troisième période. Il fallait mobiliser leurs lions qui avaient plutôt des allures de lionceaux perdus sur le terrain… Les jeunes bleus sentant le match à leur portée, les mots ont fait mouches et les encouragements des supporters endiablés dans les tribunes ont donné l’élan nécessaire pour inverser la vapeur. Les lions arboraient à nouveau fièrement leur crinière et s’engageaient comme des forcenés en défense et en attaque. La 3ème période était marinoise sur le score de 10-4 ! La 4ème fut perdue pour un petit point mais tout restait possible. C’est alors que les marinois ont sorti le lion rugissant du chapeau ! Aloïs Ducraux montrait le chemin en slalomant la défense adverse et en marquant de précieux paniers. Loïs Tramaux montait le ballon avec sa fantastique main gauche et distillait de bons ballons à Margaux Dessouslavy et à Emilie Leuba qui n’avaient plus qu’à glisser le ballon dans le panier. Alyssa Labbé et Carlo Ponci faisaient un travail défensif très précieux et déjouaient les attaques de Val-de-Ruz. Grâce à l’engagement de toutes et tous la 5ème période revenait à Marin sur le score de 10-2. Galvanisés, les lions bleus ont attaqués la 6ème période avec la même envie et la même concentration qu’en 5ème période, magnifiquement emmené par Aloïs Ducraux et Noé Do qui ont sorti le grand jeu. Lors de cette dernière période, les marinois ont fait un sans faute, 16-0, chapeau bas !

Résultat final : 3 périodes à 3 mais 46-24 aux points pour Marin bleu !

La grande finale : Berne contre Marin jaune

Le mot d’ordre des coachs Novelli et Amez-Droz était clair : les finales, ont les gagnent !

Mais comment ? En jouant juste, point par point, période par période, collectivement et défensivement. Avec une âme conquérante, une confiance inébranlable dans leur jeu et une condition physique de lion bodybuildé ! Ils suffisaient de voir leur posture, leur non-verbal, pour constater que les marinois étaient prêts pour ne faire qu’une bouchée du nounours bernois ! Privés de leur meilleur joueur, absent, et de leur entraineur, suspendu pour 9 mois, il faut reconnaître que les bernois ne partaient pas favoris…

Dès l’entame du match, les bernois n’ont pas compris ce qui leur arrivait ! Une vague marinoise les submergeait. Thabo Ethan Beiner défendait comme un lion affamé, Clint Aziz Gouider ne ratait pas un panier dans la raquette, Magic Loé Ruegger plantait des trois points qui faisait un bruit de lion rugissant en passant le filet et James Harden Simon Novelli nous gratifiait de ses célèbres paniers planche-cercle ! Les grands bernois mettaient leur premier panier après 5 minutes de jeu, tout un symbole.

La 2ème période était plus accrochée, grâce notamment au numéro 7 bernois très inspiré en attaque, mais ce n’était pas suffisant pour inquiéter Larry Rémi Lambelet si calme et si efficace sous le panier, Michael Andrea Novelli qui nous a sorti des mouvements encore inconnus des livres de basket, Kyrie Naïan Amez-Droz qui a piqué des ballons pourtant destinés à finir dans notre panier et Lebron Alessia Perrinjaquet qui tuait dans l’œuf les attaques bernoises.

Les 3ème et 4ème périodes étaient toujours à sens unique avec des lions la bave aux lèvres en défense et des sourires jusqu’aux oreilles en attaque !

La 5ème période était celle de tous les dangers car elle avait été perdue contre Union et Val-de-Ruz. Clint Aziz, Thabo Ethan, Clyde Angelina Vescio et Drazen Mila Benjak avaient à cœur de faire oublier ces passages à vide. Gonflés à bloc, la crinière luisante, les biceps saillants et le cognitif connecté, les marinois ont rendu une copie parfaite. Thabo Ethan nous a même offert un panier à trois points au buzzeur ! la grande classe !

La 6ème période était un peu plus laborieuse défensivement mais les Loé, Andrea, Simon et Rémi ont tout de même réussi à passer l’épaule grâce à leur rendement offensif. Les pénétrations mains droite de Loé le gaucher, les shoots à 7 mètres d’Andrea, les lays-up rageurs de Simon et les tirs à mi-distance de Rémi ont fait la différence.

Résultat final : 6 périodes à 0 et 82 à 20 aux points. Une immense bravo aux lions jaunes !

En conclusion : les duels ont été gagnés, les systèmes « choc » et « ligne » ont fait leur effet, le press défensif et les trappes également. Dans les points à travailler, il y a encore et toujours le box-out, le démarquage en back-door, la contre-attaque, les coupes (souvent partielles…) et le jeu posé.

La grand finale a été suivie de la remise des prix. Les gagnants ont eu la chance de recevoir un ballon de basket chacun et un sac, linge ou t-shirt à choix. Les finalistes bernois ont reçu des sacs à ballon Kipsta et également un ballon chacun.

Nous retiendrons de ce tournoi la magnifique performance des lions jaunes et bleus, la fantastique organisation par le club de Val-de-Ruz du président Solis, la fabuleux public en délire, les super officielles de table Stéphanie, Priscilla et Patricia, les parents laveurs de maillots (merci aux Beiner et aux Ducraux) sans oublier la qualité de l’arbitrage ! N’est-ce pas Igor ? 🙂

Seul ombre au tableau, la fracture du bras de la petite sœur de Loïs Tramaux, Lio, qui évitera de se suspendre aux arbres désormais et pour qui nous avons une petite pensée.

Merci de votre attention et à tout bientôt pour de nouvelles aventures,

Jérôme Amez-Droz

 

Marin Basket Camp U9-U11 2018!

Plus d’une trentaine de jeunes joueurs, filles et garçons, on prit part au 2ème camp de basket spécialement consacré aux enfants du club entre 8 et 11 ans. Comme l’année passée, c’est un camp rempli d’activité très variées qui attendait les jeunes pousses du club ! Pour les coaches, ce furent quatre jours de rêve et un programme d’anthologie !

Ballard, le grand frère !

Mercredi, le camp accueillait en ouverture Antonio Ballard, 194cm, 105 kg, poste 3, américain d’Union Neuchâtel Basket pour un Clinic de 2h axés sur les rebonds et la défense. Les joueurs ont pu poser leurs questions avant que le joueur ne donne un entraînement commun, pour le plus grand plaisir des enfants !

Canal Alpha était là pour couvrir l’évènement:

Travail des fondamentaux et arbitrage

Jeudi, c’est avec la venue du chef des arbitres Neuchâtelois – en la présence de Pierre-Yves Dick – que les jeunes ont pu mieux de familiariser avec certaines subtilités des règles, parfois complexes, du basketball. L’occasion également pour les coaches de sa rafraîchir la mémoire ;-)! Très à l’écoute, de nombreux scénarios ont été analysés ainsi que les bases du placements aux lancers-francs. Le reste de la journée fût consacré aux programmes mis en place par les coaches et à un shooting photo spécial.

Pizza & film!

La journée du vendredi fût plus reposante avec, outre le travail du jeu collectif, une sortie à la Pergola afin d’y tester les fameuses pizzas du chef ! Après les spécialités italiennes, place aux spécialités asiatiques avec la projection du film « Shaolin Basket », projeté dans le local matériel. L’occasion pour les jeunes de digérer bien confortablement dans les grands tapis de gym à disposition avant d’attaquer le reste de la journée par des concours individuels avec remise de prix, et concours entre coaches de folie!

Samedi, la journée famille

Pour clore le camp, les parents furent conviés à participer à petit match « parents-enfants ». Mais avant cela, un scrimmage était organisé, ou les 2 catégorie d’âges furent mélangés le temps d’un ou deux matches: avec une règle spéciale tout de même, ou chaque panier des U9 compte double! Tout le monde s’est ensuite déplacé aux Fourches pour y déguster quelques grillades bien arrosées et, pour les plus mordus de basket, d’aller finir en beauté et d’aller voir le match de ligue A à la riveraine, Union contre Massagno, avec notre cher Antonio!

Le camp en 12 photos!

Bienvenue sur le site du Marin Basket Club!

Bienvenue sur le site du Marin Basket Club!

Présent depuis plus de 30 ans dans la région de Neuchâtel, notre club entretient la formation et la relève des jeunes joueurs dans ce sport d’équipe. Notre club est composé d’équipes de seniors, de basket plaisir, de Benjamins U15, de Minimes U13 (mixte), écoliers U11 (mixte), Colibris U9 (mixte), ainsi qu’une initiation au basket pour les tous petit (U7)

Si vous désirez faire découvrir ce sport à votre (vos) enfant(s), vous pouvez vous présenter aux entraînements qui ont lieu au CSUM de Marin-Epagnier.

Trouver les salles | Horaire des entraînements

Places

U7/U9
U11-A
U11-B
U13-A
U13-B
U15
U17 et sup.

Complet
Limité
Libre

Journées fédérales mini-basket 2017 à Bülach (ZH)

Cadre général

Selon une coutume établie, les journées fédérales mini-basket se déroulent chaque année au début juin. Ces journées viennent cloturées la saison de mini-basket par un tournoi national. Ce tournoi se déroule sur deux jours pour les moins de 12 ans (U-12) et de 10 ans (U-10) et sur un jour pour les moins de 8 ans (U-8). Cette année, les journées fédérales se sont tenues dans la charmante bourgade de Bülach qui se trouve à une vingtaine de kilomètres de Zürich. L’organisation des journées fédérales est toujours confiée au club local. Pour l’occasion, c’est « Pro Basket » qui s’en est chargé avec l’appui de la fédération de basketball « Swissbasketball ». Et quelle organisation ! La grande classe, tout était réglé comme du papier à musique. Un document de référence résumait toute l’organisation et les règles encadrant le tournoi. Les U-12 jouaient à la Kantonsschule et les U-10/U-8 au Sportzentrum Hirslen. Les repas se prenaient à la Kantonsschule. La nuit, ou les quelques heures de sommeil…, du samedi au dimanche se déroulait dans le Zivilschutzanlage de Bülach (les abris de la protection civile pour les non-initiés). Des bus et leurs chauffeurs, au nombre de trois, assuraient la liaison entre les abris PC, la Kantonsschule et le Sportzentrum Hirslen. Bus à l’heure, repas excellents, encadrement disponible, engagé et super sympa, grillades pour sustenter les nombreux parents ayant fait le déplacement, tout était parfait. Les passionnés de foot ont même eu la chance de pouvoir visionner la finale de la champions league dans le Sportzentrum : fan-tas-tique ! La cérémonie de clôture a réjouit les petits et les grands grâce au spectacle offert par un virtuose du basket. Celui-ci,  capable de manger un yoghourt avec un ballon de basket tournant sur sa cuillère, maîtrisait la balle comme un écolier maîtrise son hand-spinner !

Le tournoi des U-10 des coachs Novelli et Amez-Droz

Vécu de l’intérieur, le tournoi des U-10 ne peut se résumer aux matchs joués contre Fribourg Olympic, Starwings Basel et Liestal Easybasket. Emilie Leuba, Johan Overstoltz, Mila Benjak, Ethan Beiner, Sean Grand-Guillaume Perrenoud, Naïan Amez-Droz, Andrea Novelli, Simon Novelli, Loé Ruegger, Aziz Gouider, Aloïs Ducraux et Fabio Pagnamenta ont vécu une belle aventure d’équipe dans une région méconnue de notre beau pays. Beaucoup ont fait le déplacement à Bülach en voitures, d’autres comme Fabio, Naïan, Johan et Aziz sont venus en train. Fabio et Naïan ont pu constater que les trains partent toujours à l’heure ! En effet, au changement de train en gare de Berne, Laurent, mon grand-frère qui faisait le trajet avec nous, a décidé d’aller chercher quelques donuts dans le hall de la gare de Berne. Malheureusement, ses talents de coureur ne lui ont pas permis d’arriver au train avant le verrouillage des portes…Top-Kader der SBB ou pas, on reste sur le quai la même chose lorsque l’on arrive en retard…comment dit-on déjà, « pour tous sans privilèges ! » 😉

Nous sommes arrivés à Bülach Hirslen à 12h20 et notre premier match contre Starwings s’est tenu à 13h. Malgré une défaite 6 périodes à 1 – on joue 6×5 minutes en U-10 et la victoire revient à l’équipe qui a gagné le plus de périodes indépendamment du score – les graines de champion-ne-s du MBC n’ont pas démérité mais n’étaient pas complètement dans le match, manquant de combativité, de réalisme et de précisions dans les passes. De l’autre côté, Starwings disposait d’un joueur, Ivan Donati, ayant marqué le 80% des points de son équipe et que nous n’avons pas su contenir.

Le deuxième match contre Fribourg Olympic réserva un peu le même scénario, nouvelle défaite 6-1, contre une équipe un peu plus homogène mais disposant également d’un joueur hors norme capable de faire la différence à lui seul.

La partie sportive terminée, s’en suivi le repas, la prise de possession de nos lits dans l’abri PC puis la soirée Champions league ! Même si nous n’étions majoritairement pour la Juve, nous étions tout de même heureux pour le Real du fantastique Cristiano Ronaldo…encore un joueur capable de faire la différence à lui tout seul !

La nuit dans les abris a été un court moment de sommeil mais un beau moment de rigolade. Nous disposions de trois étages avec les U-12 de Marin du coach Raphaël Imer. Après une belle bataille d’oreillers et quelques haussements de voix pour obtenir le silence, les enfants et les accompagnants Damien Beiner, Cédric Leuba, Igor Novelli, Raphäel Imer et le soussigné ont enfin trouvé le sommeil. Les coachs de Fribourg Olympic ont d’ailleurs prétendu que les accompagnants du MBC s’étaient endormis avec les enfants…ça restera une légende !

Diane à 6h15 (merci Fribourg !), déjeuner à 7h30 à la Kantonsschule puis…un vide jusqu’au premier match du dimanche planifié à 11h30…on aurait pu dormir…ou pas ! Alors pas ! Pour patienter, nous avons décidé de profiter de la magnifique piscine du Sportzentrum Hirslen. Bien encadré par les quatre papas présents, les U-10 du MBC s’en sont donnés à coeur joie avec des sauts depuis le plongeoir des trois mètres, des sauts périlleux au un mètre, des traversées de bassin, des descentes au toboggan, etc… un beau moment de partage et de teambuilding. L’équipe était prête pour affronter à nouveau…Starwings ! Et cette fois-ci, la rencontre n’avait pas du tout la même physionomie que celle de la veille. Le fighting spirit était de retour ! Les 12 marinois étaient soudés, engagés, précis et capable, à l’image d’Ethan Beiner, de limiter le rendement offensif du jeune Donati. Malgré ce bel engagement, la défaite sportive 4-2 n’a pas pu être évitée…mais quel combat et la victoire du collectif et de l’état d’esprit était bien du côté de Marin.

Après le repas de midi, s’est tenue le dernier match contre Liestal. Présentant une défense de fer, le premier bloc de 4 joueurs, sur 12 qui composent l’équipe, a réussi à l’emporter 6-0, le deuxième bloc a également gagné 2-0 grâce à un tir réussi par Simon Novelli au buzzer ! La troisième période a été perdue 4-1 mais avec les honneurs. Marin menait donc 2 périodes à 1 à la mi-temps. La quatrième période a été gagnée 13-0 nous portant à 3 périodes à 1. La cinquième période s’est soldée sur le score de 7-2 pour Liestal. Revenu à 2 périodes à 3 à l’entame du dernier sixième, les coachs ont pris l’option de refaire jouer le premier bloc qui avait commis un sans faute jusque là et offrait ainsi les meilleurs chances de pouvoir enfin remporter une victoire d’équipe dans le cadre de ces journées fédérales. Le choix a été payant au niveau du score car la période fut gagnée 13-0 et le match remporté 4 périodes à 2 pour Marin. On ne dira pas que ce choix sportivement compréhensible a en fait été une erreur réglementairement parlant car dans cette catégorie un joueur ne peut jouer qu’une période de plus que le joueur ayant le moins joué. Avec 12 joueurs dans l’effectif, Marin n’avait d’autre choix que de refaire jouer le dernier bloc à l’entame de la sixième période afin que chaque marinois joue deux périodes chacun…alors que nos adversaires, qui ont fait le déplacement à 8-9 ou 10, pouvait à loisir faire jouer leurs leaders durant 3 périodes. Un règlement qui n’avantage pas les équipes avec un effectif complet comme celui des U-10 de Marin… mais le règlement reste le règlement… On ne retiendra bien évidemment pas ce couac de fin de tournoi mais les magnifiques souvenirs laissés lors de ces deux journées si bien organisées et si bien encadrées !

C’est l’occasion ici de remercier l’ensemble des acteurs de ces journées : le président de « Pro Basket » Wilhem Pfeiffer, Pierro Andretta de Swissbasketball, Olivier Schott responsable du mini-basket au sein de Swissbasketball, Igor Novelli co-coach des U-10, Damien Beiner et Cédric Leuba qui nous ont accompagné, les parents, les arbitres et nos jeunes qui ont été fantastiques ! Vivement les journées fédérales 2018 qui devraient se dérouler à Berne.

Jérôme Amez-Droz

Benjamins : troisième tournoi de la saison

Trois matchs au programme pour les Benjamins de Marin Basket en ce deuxième samedi de 2017, dont le duel Marin jaune contre Marin bleu. Mais avant le match « fratricide », les bleus devaient affronter les Pirates de Bienne-Soleure et les jaunes St-Imier, encore invaincu avant le tournoi.

Premier match : Marin Bleu contre Bienne-Soleure

Après l’excellente dernière prestation des bleus en 2016 face à St-Imier, le coach des jeunes marinois estimait que la victoire était envisageable face à une équipe bien plus faible que les valonniers. Malheureusement, les bleus étaient encore en vacances et le restèrent pendant 3 périodes. Manque de concentration, manque de volonté, seuls Eliot et Sara échappèrent à la critique. Le premier assuma presque tout seul la distribution et la seconde la quasi totalité des rebonds. Pour le reste, l’énervement inutile du coach ne changea rien à l’affaire, les bleus n’y étaient pas.

Pourtant la première minute fut bonne avec un 4-0 à la clé, mais tout s’arrêta net… Le coach multiplia les changements et les positions des uns et des autres pour redonner un semblant d’équilibre, mais rien n’y fit : dans les 30 minutes qui suivirent, l’équipe n’inscrivit que 6 points, semblant complètement léthargique. Les 3 premières périodes furent sans appel : 6-18 , 2-9, 2-13 ! Ce n’est que tardivement, en fin de match, alors que tout était joué que d’autres bleus se réveillèrent et retrouvèrent une saine agressivité, en particulier Camille.

Marin bleu             22     /     6      2      2     12

Bienne-Soleure     55     /    18     9     13    15

Pour Marin bleu : Eliot (8), Fabian, Camille (8), Christian, Arnaud (2), Hugo (2), Quentin, Royce, Sara (2), Emmanuel

Deuxième match : Marin jaune contre St-Imier

Après les bleus toujours en vacances, on attendait avec autant d’impatience que d’inquiétude la performance de l’autre moitié des benjamins marinois. Après le match contre la Chaux-de-Fonds et la défense « passoire » contre deux joueurs adverses, les coachs avaient décidé de changer de stratégie en jouant avec deux intérieurs avec pour objectif de verrouiller la raquette.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le premier quart conclu par un simple 10-0 démontra que ce changement était intéressant pour les jaunes. A l’inverse de leurs copains bleus, ils étaient concernés et concentrés et appliquaient stricto sensu les consignes données. Les coachs en profitèrent pour tester de nombreuses combinaisons offensives, pour certaines même pas encore exercées aux entraînements…

La performance collective fut excellente. On soulignera particulièrement le travail du duo Noé-Thibaud qui parvint à réaliser tous les mouvements demandés par leur coach, corrigeant souvent l’erreur commise l’action précédente. L’ensemble de l’équipe entre de plus en plus dans un jeu intéressant qui ouvre d’excellentes perspectives. Les progrès sont clairs et il sera intéressant de les revoir à l’oeuvre contre Chaux-de-Fonds qui n’a perdu qu’une fois cette saison, contre St-Imier…

Marin jaune           47     /    10     14     10    13

St-Imier                  33     /     0      11     12    10

Pour Marin jaune : Arlind (9), David (2), Matteo, Kalan, Noé (12), Thibaud (18), Emile (2), Ulysse (4)

Troisième match : Marin jaune contre Marin bleu

Après les deux premiers matchs de la journée, on était une fois encore un peu inquiet pour les bleus et une fois encore (comme contre St-Imier en décembre 2016), on se trompait. Cette fois les bleus restèrent concentrés et ne firent pas de cadeau aux jaunes. Ils verrouillèrent la raquette et ne laissèrent aucun panier facile aux jaunes en début de partie.

Seulement voilà, les artificiers jaunes (Arlind et Thibaud), muets contre St-Imier, furent cette fois très performants et inscrivirent plusieurs paniers primés à 3 points. Cela fit cette différence que les bleus ne purent surmonter. Mais cette différence n’était pas si marquée et si les bleus n’avaient pas raté quelques montagnes, en particulier presque tous leurs lancers-francs, l’écart final de 13 points aurait même pu être bien plus réduit…

Les scores de toutes les périodes démontrent bien les progrès réels des bleus face aux jaunes qui s’imposent petit à petit parmi les meilleurs régionaux. Le meilleur marqueur de la rencontre fut du reste un bleu : Eliot qui confirma sa bonne performance de la journée.

Marin jaune           32     /    11     6     9    6

Marin bleu             19     /      7     4     2    6

Pour Marin jaune : Arlind (10), David (4), Matteo (2), Kalan (2), Noé, Thibaud (7), Emile (4), Ulysse (2)

Pour Marin bleu : Eliot (11), Fabian, Camille (3), Christian, Arnaud, Hugo, Quentin, Royce, Sara (2), Emmanuel (3)

"Allez Marin!"

— Quelqu'un dans le public.